Beat Lippert
Résidence du 7 septembre au 23 décembre 2020

Beat Lippert, artiste plasticien suisse, diplômé de la HEAD (Genève), travaille depuis plusieurs années sur le processus de duplication multiple d’une pierre unique. La pierre, le matériau fondateur de l’histoire de l’architecture et de la sculpture par excellence. Jusqu’à lors, la duplication était obtenue de manière manuelle, à partir d’un procédé traditionnel de sculpture qu’est le moulage. Avec le projet actuel, il opte désormais pour une production quasi industrielle, se penchant sur la question de l’automatisation. Ces pierres reproduites à l’identique et en grande quantité, sont présentées au sein d’agencements modulaires, formant des paroies, des arrangements aléatoires ou encore des tableaux et des sculptures.
Dans le cadre de sa résidence à la Factatory, Beat Lippert a développé un second ensemble de sculptures à partir de tapis à motifs, faisant écho à un workshop réalisé précédemment en république indépendante d’Abkhazie (Géorgie). Dénué de sa fonction initiale, le tapis devient volume ou mobilier et tend vers une dimension plus conviviale, en opposition à l’hégémonie de la technologie, inhérente à la société de consommation.

Ce projet a bénéficié du soutien du Fond Municipal d’Art Contemporain de Genève (FMAC), de la ville de Genève (CH) ainsi que du service culturel de la ville de Meyrin (CH).


http://beat-lippert.ch/  

Photos 1 & 2 © Beat Lippert
Photos 3 & 4 © Ghislain Mirat