072 / AVRIL À JUIN 10

Le Champ des Possibles
01 04 10 › 30 06 10

GUILLAUME LINARD-OSORIO

  • 72_01a
  • 72_01b
  • 72_01c
  • 72_01d
  • 72_02a
  • 72_02c
  • 72_02d

Souvent, les installations de Guillaume Linard Osorio mettent en présence matière brute, matériaux standards, supports de communication du projet architectural et normes administratives, conventions héritées et autres codes esthétiques depuis longtemps assimilés.

Il est question pour lui, à la fois  de manipuler et d’interroger ces filtres déformant, formatant ou conditionnant le passage de ce qui n’est encore que la promesse d’une construction possible, ce qui n’est qu’en puissance, à ce qui va être en acte, ce qui va pouvoir prendre corps dans la matière. De cette coexistence naît une tension entre fiction et réalité, un moment en suspens où le projet semble pouvoir transiter, basculer de l’intuition, du fantasme, à l’édification, la concrétisation.

galerietator-1.png